Cela fait maintenant quelques temps que je publie mes photos sur les réseaux, et notamment sur Instagram. C’est sur cette plateforme que je me suis finalement découverte une passion, il y a maintenant 2 ans. J’ai beaucoup de mal à me considérer comme « professionnel » de la photo, j’ai encore tellement à apprendre, à explorer. Mon style photographique s’est dessiné au fil des posts, mon identité visuelle s’est clairement installée.

« Une photographie, c’est un fragment de temps qui ne reviendra pas. »
Ce que j’aime avant tout dans la photo, c’est parvenir à toucher. Capturer à jamais un instant. Raconter une histoire, véhiculer un message, susciter des émotions positives, qu’elles soient heureuses ou dérangeantes.

Alors voilà, avec mon petit brin d’expérience, sans aucune prétention, j’ai décidé de vous livrer quelques petits trucs de ce jardin, tenu secret jusqu’à présent. Vous avez été nombreux-ses à me demander des conseils en photographie, et j’ai un millier de sujets en liste que j’aimerais partager avec vous ici. Des choses simples, qui j’espère vous aideront et vous accompagneront dans cette pratique si épanouissante.

Par logique, j’ai décidé de publier mon premier post sur mon matériel photo. Vous allez voir, il est pour le moment assez basique, et la liste de mes envies… plutôt exhaustive !!


MON BOITIER

Le Canon EOS 6D – il s’agit d’un boitier semi-professionnel plein format – ou « full-frame – par opposition aux boitiers débutants de type « APS-C ». Sans rentrer dans des bla-bla trop techniques, que je ne suis moi-même pas tout à fait certaine de maitriser, ces deux types de capteurs diffèrent principalement par leur taille. La taille du capteur d’un plein format se veut supérieur à celle d’un APS-C; il captera de fait davantage de lumière, de façon plus précise, et produira ainsi moins de « bruit » sur l’image finale; cette dernière sera donc plus qualitative.
♥ List : Le Canon EOS 5D Mark II, et un boitier argentique. Je rêverais aussi d’acquérir un Leica…! 


MES FOCALES

Je suis plutôt minimaliste : pas de grande sacoche remplie d’une dizaine d’objectifs. Pour des raisons de praticité, mais aussi clairement de budget il faut l’avouer, je me suis dans un premier temps focalisée sur l’acquisition de focales efficaces, relativement polyvalentes et donc adaptées dans 90% des situations.

Pour faire simple : il existe 3 catégories de focales, parmi les focales fixes et focales avec zoom.
1. Les objectifs grand angle, entre 25mm et 40mm (très grand angle, en deçà de 25mm) – pour les photos de paysages, d’architecture, la street photography, les reportages.
2. Les objectifs standards, entre 40mm et 60mm (ils retranscrivent l’image perçue par l’oeil, considéré le plus proche étant le 50mm) – pour les portraits et photos de détails.
3. Les téléobjectifs, au delà de 60mm – entre 60mm et 120mm, ce sont davantage des objectifs dits « macro », utiles pour la photographie culinaire, ou encore les portraits. Les objectifs supérieurs à 120mm sont utilisés principalement pour la photo animalière et sportive.

Focale fixe 50mm f/1.4 – C’est le tout premier objectif que je me suis offert, et j’ai shooté pendant bien 2 ans uniquement avec celui ci. C’était un peu mon chouchou !! Sa grande ouverture à 1.4 permet d’obtenir une très faible profondeur de champs et une qualité d’image incroyable, toutes deux amplifiées sur un boitier plein format comme le 6D. Il est totalement adapté à la photo de détails, et parfait pour les portraits. Il sera par contre plus difficile d’effectuer des photos de paysages ou de rue avec cette focale fixe (peu de recul notamment). Mais il fait parti des indispensables à avoir, sans aucun doute !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Focale fixe 35mm f/2 – Mon second indispensable : le 35mm. J’ai mis un peu de côté mon 50mm dans mon quotidien, que je réserve désormais exclusivement aux photos de détails et aux portraits. Je shoote désormais principalement avec cet objectif lorsque je me balade, car il est davantage polyvalent grâce à son plus grand angle. Il est parfait pour la photo de rue (en voyage par ex.) et j’aime bien le léger vignettage qu’il donne aux images. Je le conserve d’ailleurs généralement lors de la phase de développement car il donne un effet un peu vintage à mes photos !

♥ List : Le 24-70 mm et le 90 mm.


MES APPAREILS INSTANTANNES

Même si je les utilise que de façon très occasionnel, j’avais envie de vous présenter ces deux petits appareils que j’adore. Je suis une grande fan de photographie argentique, bien que je ne possède pas – encore – de vrai boitier. Les photos digitalisées, c’est génial car il n’y a aucune limite dans le nombre de clichés que l’on peut faire. Surtout quand on débute, pour essayer un réglage, puis un autre, puis un autre…

Mais on est un peu rentrer dans cet ère de l’immatériel. Où tout est ponctuel et volatile. Où rien ne dure plus véritablement. J’ai envie de pouvoir conserver mes plus beaux souvenirs dans une boîte, dans un coin de ma chambre. Mes plus merveilleuses rencontres, mes plus grands voyages, mes plus beaux fou rires, je veux les garder à portée de main, les graver dans mon histoire.
Juste une seule photo. Cette photo unique, capturée à l’instant t, que je prendrai alors plaisir à regarder à nouveau dans quelques années.

Fujifilm Instax Mini 90

Polaroïd Originals One Step 2


– article non sponsorisé – 

2 thoughts on “Mon Matériel”

  1. Super article !
    Je viens de faire l’acquisition du 6D , avec un 50 1.8 qui est mon allié depuis toujours.
    Quel est ton favori entre l’Instax et le Polaroid ? L’un est pratique et l’autre a un look d’enfer. Mais au niveau résultat ?

    Bises, Héloise ♥

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *